Lancement de la campagne « Non aux dépôts sauvages »

Campagne stop déchetsPrès de 100 000€ sont dépensés chaque année par la ville de Courcouronnes pour le ramassage des dépôts sauvages. La Ville a donc décidé de dire stop aux dépôts illégaux d’encombrants ou d’ordures ménagères au pied des immeubles et dans l’espace public en lançant une campagne d’information et de prévention sans précédent.

Cuvettes de toilettes usagées, poubelles éventrées, cartons, plastiques, meubles en tout genre amoncelés sur la chaussée … les encombrants et ordures ménagères sont souvent déposés illégalement dans les rues de Courcouronnes par des particuliers ou des professionnels mal intentionnés ou mal informés. Pourtant, divers moyens de se débarrasser de ces objets volumineux existent: dépôts en déchetteries, collectes régulières et sur rendez-vous ou déchetterie mobile. Afin de décourager les contrevenants, mais aussi d’inciter les habitants à opter pour les bonnes pratiques, des affiches de prévention seront exposées dans toute la ville et un prospectus explicatif sera distribué dans chaque boite aux lettres.

Les jeunes donnent l’exemple

Cet été, 15 Courcouronnais, âgés de 16 à 25 ans, ont participé durant une semaine au chantier Brisfer, initié par le Siredom en collaboration avec l’Espace Pierre-Nicolas.

Objectif : débarrasser nos trottoirs et nos résidences des nombreux dépôts sauvages qui ne cessent de s’accumuler. « Cette action a permis de faire prendre conscience aux jeunes que les mauvaises pratiques de certains engendrent pour la collectivité de lourdes charges financières et une détérioration de la qualité de vie de tous les habitants, explique Patrick Palluau, adjoint au maire chargé de l’Environnement et des Travaux. J’invite tous les usagers à prendre exemple sur nos jeunes et à adopter les bons gestes pour préserver notre cadre de vie. »

Retrouvez le flyer explicatif de cette campagne en cliquant ici.