Ordures et encombrants sur la voie publique : ça suffit !

Les dépôts illégaux d’encombrants ou d’ordures ménagères se multiplient au grand désespoir de la municipalité qui tire la sonnette d’alarme. En effet, près de 50 000 € sont dépensés chaque année par la collectivité pour le ramassage des dépôts sauvages. Pourtant, de nombreux dispositifs existent pour permettre aux usagers de se débarrasser facilement de leurs ordures.

Voici quelques règles simples à respecter pour garantir le respect du cadre de vie de chacun

Les ordures ménagères sont à déposer exclusivement dans les bacs à ordure. Mêlées à des encombrants, elles ne peuvent être ramassées ni par les éboueurs du Siredom ni par les agents de l’Agglomération.

Les encombrants doivent être déposés la veille des dates de ramassage, précisées chaque année dans le calendrier de collecte. Ce dernier est disponible aux accueils des mairies, sur le site Internet et l’application mobile de la Ville.

Les particuliers peuvent déposer leurs encombrants dans les éco-centres du Siredom, dans la limite de 4 tonnes par an. Pour ce faire, ils doivent se munir d’une carte d’accès gratuite, disponible en mairie (lire encadré ci-contre).

La déchetterie mobile est à la disposition des usagers, munis de leur carte d’accès, tous les 3èmes dimanches du mois, de 9h à 12h, sur le parking de la mairie centre.

Les encombrants peuvent être collectés sur rendez-vous au 0 800 97 91 91.

À savoir

Les éco-centres du Siredom, situés à Vert-le-Grand, Ris-Orangis ou encore Corbeil-Essonnes, sont accessibles avec une carte d’accès gratuite. Pour les particuliers, les dépôts sont désormais limités à 4 tonnes par an au lieu de 8 auparavant, tous déchets confondus.
Pour obtenir une carte d’accès, il suffit de se présenter à la mairie centre, muni d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Les déchets refusés en déchetteries : ordures ménagères, déchets de centres médicaux ou d’activités de soins, déchets anatomiques ou infectieux, cadavres d’animaux, carburants liquides, pneus jantés ou lacérés, pneus poids lourds ou agricoles, motos, vélos, moteurs tous véhicules, amiante et déchets amiantés, produits radioactifs.