Notre ville se transforme

Vous le constatez tous les jours, Courcouronnes n’a jamais connu autant de chantiers depuis 30 ans. « Le jeu en vaut la chandelle » comme le rappelle le maire aux habitants s’inquiétant légitimement des nuisances et désagréments engendrés par cette situation.

Cette édition spéciale de La Quinzaine revient également, pages 4 et 5, sur les nombreux chantiers en cours et explique les nouveaux projets sur lesquels les élus comme les services municipaux vont s’atteler en 2018.

« Il y a quelques mois, j’indiquais aux Courcouronnais dans notre bilan de mi-mandat que 90% de nos promesses de 2014 étaient soit réalisées, soit déjà engagées » nous indique Stéphane Beaudet en ajoutant « 2018 verra le lancement des études ou des travaux sur les 10% restants ! ».

La requalification du secteur Jean-Zay (mail, parvis du collège, rue du Cygne), l’arrivée d’un nouveau mobilier urbain aux arrêts de bus, ou le démarrage des études pour la rénovation des espaces commerciaux (place de l’Orme à Martin et centre commercial de Thorigny) sont, entre autres, au menu de cette nouvelle année.

Les réalisations 2018

Maison de santé Simone-Veil

Maison de santé Simone-Veil
Si la santé ne relève pas d’une compétence communale, la Ville a fait le choix d’implanter au cœur du quartier du Canal une maison de santé afin que les habitants n’aient pas à pâtir de la désertification médicale amorcée en 2012 avec la fermeture de l’hôpital Louise-Michel. Le Département et l’agence régionale de santé ont contribué financièrement à cette réalisation.

Salle Decauville

 

Salle Decauville à la ferme du Bois Briard
En mars 2017 était inaugurée la salle Decauville à la ferme du Bois Briard. L’agglomération Grand Paris Sud a porté le coût de cette réalisation, co-financée avec le Département.

 

 

Transports : ce qui vous attend en 2018Parole d'élu

RER D : doublement de la fréquence en décembre prochain !

Tout au long de l’année 2017, le projet de la SNCF intitulé « SA 2019 : plus de trains, plus de ponctualité » a été débattu dans les territoires des différentes branches sud du RER D en Essonne et en Seine-et-Marne. L’objectif de ce projet est de mettre fin à la dégradation continue des conditions de transport (retards et suppressions de trains) sur cette ligne et d’adapter l’offre à la réalité de la fréquentation.
Pour les habitants du Centre Essonne (Bondoufle, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Grigny, Évry, Lisses, Ris-Orangis) qui fréquentent les gares dites du Plateau (Corbeil-Essonnes, Évry-Courcouronnes centre, Orangis Bois de l’Epine, etc…), ils constateront dès le mois de décembre un doublement de l’offre : il y aura désormais en heure de pointe 1 train toutes les 7 minutes au lieu d’1 train par quart d’heure.
Sur l’ensemble de la ligne, la SNCF s’engage à atteindre un taux de ponctualité de 90% et vise même les 95% pour les branches en correspondance (Littoral, Malesherbes, Vallée) grâce à leur autonomisation du reste de la ligne et surtout à l’arrivée de nouvelles rames (Regio 2N) en septembre 2019.

Tram 12 express : après les travaux de VRD (voirie réseaux divers), place aux travaux du tramway !

À Courcouronnes, les travaux engagés depuis 2017 n’étaient que des travaux préparatoires… La remise à plat de l’échangeur Delouvrier et la déviation des réseaux souterrains (eau, assainissement, gaz, etc…) étaient en effet des préalables tant au réaménagement de la RD446 en un nouveau boulevard urbain qualitatif qu’à l’arrivée de la plate-forme du tramway le long du canal.
Si le nouveau boulevard urbain sera livré l’été prochain, les travaux du tramway stricto sensu seront, eux, engagés par Île-de-France Mobilités au cours du premier trimestre. À Courcouronnes, ils concerneront notamment par le rond point du Traité de Rome qui sera transformé en carrefour à feux. Des restrictions de circulation sont donc à prévoir, une lettre info-riverains tant à destination des entreprises que des habitants sera distribuée courant février pour expliquer les différents phasages du chantier.

T-Zen 4 : les ultimes concertations sur l’aménagement des stations

Appelé à prendre la suite de la ligne 402 du réseau TICE, le futur T-Zen 4 connaîtra des avancées décisives en 2018. Cependant, les travaux ne débuteront pas cette année. Au menu des prochains mois : finalisation de toutes les études d’insertion et choix du matériel roulant.
À Courcouronnes, les riverains seront concertés courant 2018 sur des propositions d’aménagement des 4 stations du quartier du Canal : Marchais Guesdon, Orme à Martin, Georges Brassens et Jean Renoir.

Parole d'éluBaisse de la Taxe Foncière dès l’automne

Après l’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République, le Gouvernement a annoncé les modalités de la baisse de la Taxe d’Habitation. À Courcouronnes, elle baissera dès 2018 d’un tiers pour 85% des foyers. C’est une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des habitants !
Cependant, le maire et son équipe ont souhaité compléter cette mesure en décidant, toujours pour 2018, de baisser la Taxe Foncière. Le niveau de la baisse sera déterminé d’ici la fin du mois de mars à l’occasion du vote du Budget Primitif.
Ainsi 100% des Courcouronnais constateront, dès l’automne prochain, une baisse importante de leur fiscalité locale.

Les projets livrés en 2018

Projets livrés en 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les projets lancés ou continués en 2018

Le raccordement du chauffage urbain à des énergies renouvelables
Les travaux de raccordement du chauffage urbain au site de traitement des déchets de Vert-le-Grand pour y introduire des énergies renouvellables se poursuivent cette année portés par l’agglomération Grand Paris Sud et le concessionnaire Dalkia.

La requalification du secteur Jean-Zay
Les travaux du mail Jean-Zay, de la rue du Cygne et du parvis du collège Paul-Fort débuteront en février. La Ville, le Département de l’Essonne et la Région Île-de-France co-financent ces travaux.

Travaux de rénovation thermique
Les travaux concerneront la résidence des Bords du Lac. La Ville, l’agglomération Grand Paris Sud, le Département de l’Essonne, la Région Île-de-France et l’État co-financent ces travaux ; les copropriétaires en assumeront une part résiduelle.

Étude de revitalisation des espaces commerciaux
Une procédure de droit de préemption urbain sera bientôt lancée pour permettre le renouveau tant attendu des espaces commerciaux du Centre et du Canal (place de l’Orme à Martin et centre commercial de Thorigny).

Un nouveau mobilier urbain
Un appel d’offres mutualisé avec les villes de Bondoufle, Lisses et Villabé est en cours en vue de l’installation d’un nouveau mobilier urbain (arrêts de bus, journaux lumineux d’information) courant 2018 sur les quatre villes.

L’écoquartier Canal-Europe avec, entre autres, la renaissance de la tour H 
Cet écoquartier, autour de l’ancien hôpital Louise-Michel et sa fameuse « Tour H », apparaît déjà comme un symbole d’une nouvelle liaison entre Évry et Courcouronnes.

Ferme du Bois Briard : installation du centre des musiques Didier Lockwood
Après l’arrivée des Ateliers d’Arts Plastiques, de l’École Départementale de Théâtre et l’inauguration récente de la salle Decauville, 2018 verra le lancement des études pour l’accueil de cette prestigieuse école de musique dans l’aile encore non rénovée à ce jour de la ferme du Bois Briard. L’agglomération Grand Paris Sud est maître d’ouvrage et financeur principal de cette opération.